6 conseils pour dénicher le meilleur taux pour votre prêt étudiant !


Les attributions définitives des établissements d’enseignement supérieurs étant déjà faites pour certains d’entre vous, il est maintenant l’heure de se pencher sur le financement de votre scolarité. Si vous avez recours au prêt étudiant, soyez rassuré vous n’êtes pas seul. Mais pour obtenir le meilleur taux pour celui-ci, quelques démarches sont à suivre. Nous vous avons donc listé les 6 grands conseils pour dénicher le taux le plus intéressant.


1. Préparer son dossier

Comme vous le savez surement déjà, l’analyse de votre demande de prêt par l’établissement bancaire se fera sur dossier. Et bien souvent les documents présents dans le dossier sont les même pour toutes les banques. Alors gagnez du temps en préparant dès le début toutes les pièces indispensables.

Sauf demandes particulières de l’établissement bancaire, voici l’ensemble des pièces qui seront à fournir >>> Liste des documents


2. Choisir son garant

Le choix du garant est très important, car indispensable à la demande. Aucune banque ne vous prêtera sans s’assurer que vous disposiez d’une personne qui se portera caution solidaire en cas d’incapacité de paiement de votre part. Cette personne sera donc celle envers laquelle la banque se retournera si, pour une raison ou l’autre, vous ne pouviez pas rembourser votre prêt. Il est donc important de bien discuter avec ce dernier afin d’obtenir un accord en connaissance de causes.

Qui peut être votre garant ?

Bien souvent les garants d’un prêt étudiant sont les parents. Cependant, ce n’est pas la seule option qui s’offre à vous.

Un garant peut être :

  • Un parent;
  • Un membre de la famille (Grands parents, oncles, tantes,…);
  • Un proche (amis, …);

Mais pas seulement. D’autres garants peuvent être à votre disposition :

  • L’Etat garant par le biais de la BPI >>> Plus d’infos
  • La garantie de la mutuelle étudiante, comme le fonds de garantie des solidarités étudiantes (FGSE) issu d’un partenariat entre la mutuelle des étudiants (LMDE) et la Banque Populaire.
  • Un cautionnement bancaire personnel, en bloquant une somme sur un compte.

Retrouvez toutes les pièces justificatives à fournir par le garant ici


3. Se renseigner sur les accords Banques/Ecole

Il n’est pas rares que les écoles concluent des accords avec les banques afin de proposer à leurs étudiants des taux préférentiels. Il est donc important pour vous de vous renseigner sur ces derniers, il est inutile de se priver d’une négociation déjà réalisée. Pour obtenir la liste des accords, vous pouvez vous rapprocher de votre établissement/futur établissement (Service Concours/Admissions) afin qu’il vous la communique.


Peut également vous intéresser : Les jeunes : Cible à conquérir pour les banques


4. Préparer tous les points importants qui peuvent vous être posés

Certaines questions vont vous être posés sur les modalités de votre prêt. Autant vous y préparer afin de montrer au conseiller qui vous recevra que vous êtes informés. Cela pourra vous éviter le placement de produits annexes inutiles pour vous. De même, vous ne vous sentirez pas pris de court lors du rendez-vous et éviterez ainsi tous risques d’erreurs dans vos choix.

Voici les informations à connaitre :

Taux fixe ou Taux variable : Vous pouvez choisir entre un taux d’emprunt fixe ou variable pour votre prêt étudiant. Quelle différence y a t-il ?

  • Le taux variable s’ajuste à la conjoncture économique. C’est a dire qu’il peut évoluer à la hausse ou à la baisse en fonction des taux du marché (Le taux variable est très risqué).
  • Le taux fixe, lui, ne bouge pas quoi qu’il arrive. Une fois déterminé à la signature du contrat de prêt, il restera le même quelque soient les aléas du marché. (Recommandé)

Durée de remboursement : Sur combien de temps voulez vous étaler votre prêt ? Jusqu’à 5 ou 10 ans en fonction de la banque, c’est à vous de choisir le nombre de mensualités (et donc un montant mensuel plus ou moins important) que vous souhaitez.

Différé total ou partiel : Bien souvent, un prêt étudiant peut être différé. C’est à dire payé après la fin de vos études.
Cependant, deux types de différés existent : Total ou Partiel.

  • Le différé total signifie que vous ne réglerez unique le montant de l’assurance (Si contracté dans la banque prêteuse) durant toute la durée de vos études. Les intérêts et le remboursement du capital ne se feront qu’une fois sortie de l’école.
  • Le différé partiel, lui, signifie que vous ne reportez que le remboursement du capital. Autrement dit, vous commencez tout de suite par payer les intérêts et l’assurance (Si contractée dans la banque prêteuse).

Sachez qu’aucunement vous n’êtes obligé de contracter l’assurance emprunteur proposée par l’établissement bancaire. Bien qu’insistants sur ce point, vous pouvez tout à fait assurer votre prêt chez quelqu’un d’autre. Cependant, une assurance reste obligatoire, seul le choix de l’établissement assureur est libre.


5. Rencontrer des conseillers bancaires

Ça y est, vous êtes prêt à rencontrer les banques. Il ne vous reste plus qu’à décrocher votre téléphone et prendre des rendez-vous. Si vous avez suivis les différentes étapes précédentes, vous gagnerez du temps lors de ces entretiens et le conseillé pourra facilement vous faire connaitre le taux le plus approprié pour vous.


6. Comparer/Négocier

Une fois les différents conseillers bancaires rencontrés vous pouvez comparer les offres à tête reposé. Quelle banque vous propose le meilleur taux ? Avec quelle enseigne vous sentez vous le mieux accompagné ? … Car oui, le taux n’est pas le seul indicateur important. En effet, la banque dans laquelle vous contractez un prêt est celle avec laquelle vous allez communiquer pendant toute la durée de vos études et jusqu’à dix ans après la votre diplôme. Autant vous dire que le feeling doit passer.

De même, si une banque ne propose pas le taux le plus intéressant mais que vous avez eu un bon ressenti, n’hésitez pas à lui demander de s’aligner. Il vous faudra, pour cela, demander à l’établissement au taux concurrentiel de vous établir et imprimer une simulation de prêt afin de le fournir à la banque avec laquelle vous souhaitez négocier.

Que négocier d’autre, en plus du taux ? Frais de dossier offerts, carte bancaire gratuite, tarifs privilégiés dans un réseau de boutiques, cinémas ou agences de voyages, …


Voilà, vous avez toutes les cartes en mains pour obtenir le taux le plus intéressant.

A vous de jouer ! 👍