Loi Macron: Mobilité bancaire. Quels avantages pour vous ?


Loi Macron : Mobilité bancaire

Entrée en application le 6 février 2017, dans le cadre de la loi Macron, la mobilité bancaire a fait beaucoup parler d’elle. Mais est-elle si avantageuse ? Qui est concerné ? Quelles en sont les conditions ?

 

Ce dispositif porte le nom complet de « Service d’aide à la mobilité bancaire ». Déjà disponible auparavant dans certaines banques, la mise en application de cette loi l’a simplement rendu obligatoire et gratuit pour tous. Mais commençons par une question simple :

 

« En Quoi Cela Consiste ? »

 

Rien de plus simple, votre nouvelle banque réalise les démarches et les échanges d’informations nécessaires au changement de domiciliation de vos prélèvements et virements bancaires.

Autrement dit, votre banque de départ (Banque dans laquelle votre compte actuel est présent) transmet, automatiquement et de manière sécurisé, les prélèvements/virements, présents sur votre compte, à votre banque d’arrivée (Banque dans laquelle vous ouvrez votre nouveau compte).

 

« Dans Quel Cadre Peut-On En Bénéficier ? »

 

Tous les particuliers peuvent bénéficier de ce service gratuit s’ils le souhaitent. Cependant, ce dernier ne peut pas être applicable à tous les comptes. En effet, le service de mobilité bancaire ne peut être applicable que dans le cadre des comptes courants.

De même, le ou les titulaire(s) du compte de la banque d’arrivée doivent être les mêmes que le(s) titulaire(s) de la banque de départ.

Exemple : Il vous sera impossible de transférer, via ce service, un compte joint de départ vers un compte individuel d’arrivée.


Pourrait également vous intéresser : Les Jeunes, Cible à conquérir pour les banques


« Quels sont les avantages ? »

 

Tout ce qui est expliqué ci-dessus est connu et vous me direz : faciliter la mobilité bancaire c’est bien beau, mais quels sont les avantages concrets pour le consommateur ?

Le premier : Vous simplifier la vie et éviter les complications lors d’un souhait de changement.

Le deuxième, et pas des moindre, reste la mise en concurrence et le rééquilibre du pouvoir de négociation. En outre, la banque reste un secteur concurrentiel qui, parfois, gagne en sa complexité.

Bien souvent, les démarches bancaires sont expliquées dans un jargon professionnel pas toujours facile à interpréter par le plus grand nombre. Néanmoins, le fait de simplifier ces démarches renverse la balance et permet à chacun de faire jouer la concurrence lors d’un déménagement, de la négociation de son prêt ou tout simplement lors d’une envie de changement.

Parmi les grands gagnants de ce dispositif, nous pouvons compter les Jeunes. Bien souvent neutres d’emprunt bancaire et en recherche d’évolutions dans les avantages leurs étant accordés, il leur est maintenant possible de réaliser un changements facilement. Cette facilité se ressent notamment lors de la mise en concurrence et de la négociation d’un financement pour les études.


Ne loupez pas nos prochains articles : Cliquez ici