Orange et la banque, une histoire de retard


Une annonce trop hâtive ou des imprévu ? Quoi qu’il en soit, Orange vient d’infliger au lancement de sa banque mobile un deuxième retard. Alors que les employés de l’enseigne télécoms on accès a ce service depuis le mois de mai, Orange accuse le coup de cette nouvelle annonce.

Alors que le lancement d’Orange Bank au grand public avait été, initialement, annoncé pour le 6 juillet 2017 par Stéphane Richard, Président-Directeur Général du Groupe Orange, celle-ci avait connu un report pour des raisons de test qui « ne sont pas encore à la hauteur des standards et des critères d’excellence en termes de qualité et de fiabilité attendues par le groupe ».

« Aucune décision n’a encore été prise »

Aujourd’hui, l’opérateur mobile rencontre un second report de son produit bancaire, mais cette fois ci pour des raisons supposées d’infrastructures. En effet, Sébastien Crozier, président de la CFE-CGC, affirme que le lancement de ce nouvel acteur bancaire ne pourra pas être fait avant 2018 car « Les boutiques Orange n’ont pas les capacités pour absorber le surcroît d’activité lié au lancement d’Orange Bank »

Ces propos sont cependant tempérés par un porte parole du groupe qui a annoncé au Figaro  que «Aucune décision n’a encore été prise». Il n’est donc pas exclu que Orange Bank voit le jour avant les fêtes de fin d’année, mais très peu d’informations sont diffusés a ce sujet. Après 2 retards annoncés, la réticence aux annonces précises peut se faire comprendre.


Peut également vous intéresser : Après Orange, SFR se lance sur le marché bancaire avec Altice Bank


En attendant plus d’information sur le lancement de cette offre qui se fait désirer, nous vous proposons de redécouvrir ce que va vous proposer ce nouvel acteur bancaire une fois en place : Quels sont les avantages de cette banque nativement digitale ?