Payer en bitcoin grâce à une carte bancaire !


La cryptomonnaie … Vous en avez sûrement déjà entendu parler avec le Bitcoin (l’une des plus populaires). Cette monnaie présente sur le web pourrait bien devenir réelle avec des start-up comme London Block Exchange.

Alors que les cryptomonnaies connait une période de forte incertitude avec des aléas sur leur valeur, elles n’en restent pas moins incontournables avec des évolutions impressionnantes en des temps records. Situation qui aura donnée des idées à une start-up britannique, London Block Exchange (LBX), qui veut exporter cette monnaie numérique dans nos rues. Pour cela, Ben Dives (fondateur et CEO de LBX) s’est associé à Adam Bryant un ancien du Crédit Suisse (18 ans d’ancienneté) et d’UBS afin d’affiner au mieux son produit, l’adapter au marcher, mais également donner une crédibilité à sa start-up.

Comme le déclare Business Insider, pour arriver à ses objectifs, LBX a annoncé la mise en place d’une carte de débit permettant de convertir la cryptomonnaie en livre sterling et ainsi pouvoir payer librement à travers le Royaume-Uni. Dans un premier temps, cette carte permettra de convertir le bitcoin, l’ethereum, le ripple, le litecoin et le monero. Cependant, LBX promet d’étendre les capacités de sa carte à d’autres monnaies.

Dragon Card - London Block Exchange

Dragon Card – London Block Exchange

Ben Dives – Fondateur de LBX – est parti d’un constat simple et a déclaré :

« Despite being the financial capital of the world, London is a difficult place for investors to enter and trade in the cryptocurrency market. We’ll bring it into the mainstream by removing the barriers to access, and by helping people understand and have confidence in what we believe is the future of money. »

( Trad : En dépit d’être la capitale financière du monde, Londres est un endroit difficile pour les investisseurs d’entrer et de commercer sur le marcher de la cryptomonnaie. Nous l’intégrerons au grand public en supprimant les barrières et en aidant les gens à comprendre et à faire confiance en ce que nous croyons être l’avenir de l’argent.)

Le marché britannique est donc la première cible de cette start-up, cependant, aux vues de l’importance de ces monnaies numériques à travers le monde et de l’intérêt des investisseurs pour le projet (levée de 2 millions de livre sterling en provenance d’investisseurs privés), il ne serait pas surprenant de voir cette carte arriver prochainement sur notre territoire.

Comment LBX va se rémunérer ?

Vouloir faciliter l’insertion d’une nouvelle monnaie et simplifier la vie des investisseurs c’est bien, mais comment London Block Exchange compte se rémunérer ?

Contrairement aux cartes de débit classique, ce ne sont pas aux commercants que seront impactés les frais de traitement mais aux clients. En effet, en plus du coût de £20 de la Dragoncard, LBX appliquera une commission de 0,5% du montant de l’achat ou de la vente de cryptomonnaie.